Accueil Sports Athlétisme Diamond League

9.79: le nouveau boss du sprint, c’est Coleman

La brise rafraîchissante d’une fin d’été ou, simplement, le temps qui passe et lisse les souvenirs, même les plus intenses, rien n’y a fait…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La brise rafraîchissante d’une fin d’été ou, simplement, le temps qui passe et lisse les souvenirs, même les plus intenses, rien n’y a fait… L’ombre tutélaire d’Usain Bolt a évidemment plané sur le stade Roi Baudouin ce vendredi, a fortiori lorsque le tableau lumineux de l’enceinte a aligné les noms des concurrents de l’hectomètre. Il n’y a pas eu d’orage mais la foudre a mis en lumière le vide que le plus grand sprinter de tous les temps a créé en retirant ses spikes, il y a un an, pour désormais chausser les studs, en Australie. Le Jamaïcain n’est certes plus apparu sur la piste bruxelloise depuis 2013 (9.80) mais il reste le recordman du meeting (9.76 en 2011) et, forcément, le maître étalon de la spécialité, outre un charisme qu’il est illusoire de vouloir imiter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diamond League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs