Accueil Belgique

Affaire Luperto: la levée partielle de l’immunité parlementaire recommandée

Les commissions parlementaires autorisent la levée de l’immunité parlementaire pour quatre des cinq préventions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Les commissions des poursuites du parlement wallon et du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles se sont réunies l’une après l’autre ce lundi à Namur. Elles devaient prendre position sur la demande de levée de l’immunité parlementaire du député socialiste Jean-Charles Luperto.

► Jean-Charles Luperto, la chute d’un espoir du boulevard de l’Empereur

Les deux commissions ont décidé d’une levée partielle de l’immunité parlementaire, en fait pour quatre des cinq préventions. Luperto, inculpé en décembre, est soupçonné d’outrage public aux mœurs en présence de mineurs sur l’aire d’autoroute de Spy (Namur), des accusations qu’il réfute.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs