Accueil Monde

A gauche, pas de changement de cap

Le Parti socialiste réclame un plan contre la précarité. Il est dans son rôle d’aiguillon . Mais le gouvernement ne devrait pas dévier de sa ligne sociale-démocrate même si de nouveaux gestes pourraient être faits pour l’emploi .

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Un changement d’orientation ? Quel changement d’orientation ? Dès l’annonce des résultats, dimanche soir, Manuel Valls avait déjà fermé la porte à ceux qui ne tarderaient pas de réclamer un changement de ligne politique. «  Il faut aller plus vite, plus loin, pour que la politique produise plus de résultats  », avait indiqué le chef du gouvernement. Entre les lignes, la lecture était aisée : pas question de modifier le cap social-démocrate ou social-libéral du gouvernement à seize mois de la prochaine élection présidentielle. Il y aura de nouvelles mesures pour l’emploi, évoque-t-on seulement au gouvernement. Mais pas d’augmentation du salaire minimum l’an prochain, par exemple.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs