Accueil Société

Centre fermé 127 bis: «Une situation inhumaine», selon le commissaire aux droits de l’enfant

Le commissaire aux droits de l’enfant a rendu visite à une famille serbe retenue au centre.

Temps de lecture: 1 min

Le commissaire aux droits de l’enfant, Bruno Vanobbergen, a rendu visite aux membres de la famille serbe enfermés au centre 127 bis en attendant leur expulsion, rapport la RTBF. Bruno Vanobbergen s’est dit indigné, après cette visite. Selon lui, les enfants enfermés dans le centre, âgés de 1 à 6 ans, présentent d’importants problèmes psychologiques.

Interrogé par la RTBF, le commissaire aux droits de l’enfant explique que ces enfants serbes ont « peur de l’avenir, peur d’être envoyés dans un pays où ils ne connaissent rien ni personne, et dont ils ne parlent même pas la langue ». Selon lui, la fille la plus âgée (6 ans), « est en proie à des angoisses de morts, notamment par rapport à leur arrestation par la police ».

Cette famille serbe qui compte quatre enfants a été déboutée de toutes les procédures en vue d’obtenir un titre de séjour et est en séjour illégal depuis 2013. L’annonce de l’enfermement des enfants, mi-août, avait suscité une forte mobilisation. La famille a depuis fait appel, qui a rejeté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko