Accueil Économie Mobilité

Tricherie antipollution: le ministère allemand des Transports rejette les accusations sur les moteurs à essence

Selon le journal allemand Bild am Sonntag, le groupe automobile aurait également manipulé les tests d’émissions de ses moteurs à essence comme il l’avait fait pour les moteurs diesel.

Temps de lecture: 1 min

Le ministère allemand des Transports a démenti dimanche les informations selon lesquelles le groupe Volkswagen aurait truqué les tests d’émissions de ses moteurs à essence. Ces accusations ont déjà fait l’objet d’une enquête des instances compétentes qui n’ont trouvé aucune preuve.

Selon le journal allemand Bild am Sonntag, le groupe automobile aurait également manipulé les tests d’émissions de ses moteurs à essence comme il l’avait fait pour les moteurs diesel. Le journal s’appuyant pour étayer ses dires sur les rapports du ministère public de Munich en charge de l’enquête sur le constructeur automobile.

Le ministère allemand des Transports a toutefois rejeté ces affirmations, l’agence fédérale pour les véhicules automobiles ayant déjà enquêté sur ces accusations. Le quotidien n’apporte ainsi, selon le ministère, aucune information nouvelle.

Une information confirmée par un porte-parole de Volkswagen qui n’a toutefois pas voulu faire de commentaires supplémentaires sur l’affaire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, dimanche 2 septembre 2018, 19:13

    Au moins Trump lui ne fait pas semblant

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb