Accueil Économie Finances

La Belgique est-elle efficace contre le blanchiment d’argent?

La Belgique a fait des progrès dans la lutte contre le blanchiment d’argent, a reconnu lundi le Groupe d’action financière. Du moins sur le papier, puisque le Gafi ne s’est penché que sur les aspects législatifs de cette lutte.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le Groupe d’action financière, un organisme intergouvernement de lutte contre le blanchiment d’argent, a relevé la note de la Belgique pour quinze de ses 40 recommandations, a-t-on appris lundi.

Qu’est-ce que le Gafi ?

C’est une instance intergouvernementale créée en 1989 pour élaborer des normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme et les autres menaces liées qui représentent un danger pour le système financier mondial. Ces normes sont énoncées dans 40 recommandations. Via un « examen par les pairs », le Gafi vérifie que les pays appliquent correctement ces normes.

Pourquoi la Belgique faisait-elle l’objet d’un examen ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs