Accueil Monde Proche-Orient

Kazem Jalali, député iranien: «L’accord sur le nucléaire est dans un état critique, il faut le sauver!»

A la tête d’une délégation parlementaire iranienne à Bruxelles, Kazem Jabali défend bec et ongles le régime islamique. Il se montre virulent envers les USA de Trump et dit attendre des actes des Européens. Rencontre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Kazem Jalali n’est pas un député iranien ordinaire. Sa faction parlementaire, des « conservateurs modérés », soutient le gouvernement du président Rohani, alors que lui, proche de l’influent président du parlement Ali Larijani, se passionne pour la politique étrangère. A la tête d’une délégation parlementaire invitée à Bruxelles par le groupe « Iran » du Parlement européen, il a répondu à nos questions, choisissant bien ses mots. C’est que, pour la république islamique d’Iran, qui affronte une crise économique grave et doit composer avec des Etats-Unis qui viennent de dénoncer l’accord nucléaire international, les temps sont plutôt durs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs