Accueil Économie Finances

Société Générale pense payer autour de 1,2 milliard d’euros pour violations de sanctions

La banque française est en litige avec les autorités américaines.

Temps de lecture: 1 min

La banque française Société Générale a annoncé lundi avoir provisionné 1,2 milliard d’euros pour régler son litige avec les autorités américaines, qui lui reprochent d’anciennes transactions impliquant des pays faisant l’objet de sanctions économiques de Washington, notamment l’Iran.

Le 1,2 milliard d’euros provisionnés pour ce dossier font partie de la provision pour litiges -tous contentieux confondus- de la banque à fin juin, qui était de 1,43 milliard d’euros.

La banque a déjà soldé début juin deux autres gros litiges qui l’empoisonnaient depuis des années : des soupçons de corruption avec le fonds souverain libyen et les manipulations du taux interbancaire Libor.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière