Accueil Monde Europe

Allemagne: 65.000 personnes ont participé au concert anti-racisme à Chemnitz (photos et vidéo)

Cet événement a été organisé en réaction à plusieurs manifestations anti-étrangers de l’extrême droite.

Temps de lecture: 2 min

Au moins 65.000 personnes ont participé à un concert de rock à Chemnitz contre la xénophobie, après de violentes manifestations anti-migrants qui ont secoué la ville d’ex-Allemagne de l’Est au cours de la dernière semaine. Le mouvement a été soutenu par les plus hautes autorités de l’Etat qui appellent les Allemands à se mobiliser contre « la haine » propagée par l’extrême droite.

«  Il ne s’agit pas ici d’une bataille gauche contre droite mais d’une évidence, et ce peu importe votre couleur politique : s’opposer à une foule d’extrême droite qui devient violente », a expliqué Campino, chanteur vedette du groupe Toten Hosen, très célèbre en Allemagne. «  Il est très important que nous arrêtions ce mouvement tant que c’est encore une boule de neige et avant que cela ne devienne une avalanche », a ajouté le chanteur, expliquant sa présence «  en tant que citoyen » et non chanteur.

La police a indiqué que la soirée s’était déroulée sans problème. Les autorités avaient interdit une contre-manifestation du mouvement d’extrême droite Pro Chemnitz et ont également empêché des membres du mouvement de droite populiste Pegida de troubler le concert.

Cet événement, prévu depuis une semaine «  pour que les gens de Chemnitz ne se sentent pas seuls », avait été organisé en réaction à plusieurs manifestations anti-étrangers de l’extrême droite depuis une semaine.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, mardi 4 septembre 2018, 8:57

    Celui qui oublient l'histoire est condamné à la revivre. Puisque la visite des camps de concentration ne semble plus y suffire, qu'on envoie des avions complets de ces militants nazis en Syrie, et qu'on les laisse survivre en zone de combat pour voir ce que c'est, la guerre! Consternant de voir l'Allemagne renouer ainsi avec ses démons, comme si la dette morale et historique du IIIème Reich et de l'holocauste pouvait être effacée au bout de 70 ans?. Hélas, cela ne concerne pas que l'Allemagne, l'Italie, la Hongrie et même en version soft avec la HAINE-VA, la Belgique se vautre elle-même dans cette amnésie collective. Faut-il comme le dit Stanislas une nouvelle nuit de crystal pour réagir? En sommes nous là?

  • Posté par Teixeira Pedro, mardi 4 septembre 2018, 13:13

    Je jour ou une nuit de crystal ou des longs couteaux se produira, il sera à mon avis, trop tard. Réagir, c'est maintenant !!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une