Accueil Économie Mobilité

Charles Michel teste une navette autonome, une première en Belgique (photos et vidéo)

Charles Michel s’est rendu à Han-sur-Lesse pour tester le véhicule.

Temps de lecture: 2 min

Une navette autonome interagissant avec les autres usagers a, pour la première fois, circulé sur la voie publique avec des passagers, ce mardi. Cette première a été organisée à Han-sur-Lesse par l’institut Vias et le ministre de la mobilité François Bellot, en présence du Premier ministre Charles Michel.

Le véhicule transportera les visiteurs dans le domaine pour un test de plusieurs mois. Une navette qui peut parcourir en toute autonomie 500 mètres mais toujours sur la supervision d’une personne à bord, prêt à intervenir en cas de pépin.

La navette autonome pourra transporter jusqu’à 15 personnes, des familles avec des enfants en bas âge ou des personnes à mobilité réduite. Le véhicule peut atteindre jusqu’à 25 km/heure.

« Concrètement, nous commençons aujourd’hui une première phase sur un trajet de 500 mètres qui ira du parking des bus et autocars à la billetterie du domaine des Grottes de Han », explique le ministre de la Mobilité. « Dans un futur proche, le véhicule pourrait ensuite aller jusqu’à l’entrée des grottes, sur un trajet de plus d’un kilomètre et demi. »

La législation modifiée

Un premier test avait été réalisé l’année dernière par l’institut Vias sur un terrain privé à Bernister. Mais c’est la première fois qu’un véhicule autonome est autorisé à circuler sur la voie publique.

Programmée pour suivre un itinéraire prédéfini, la navette est équipée de divers capteurs qui lui permettent d’interagir avec son environnement et s’arrêter en cas d’obstacle.« Notre objectif sera maintenant d’étudier les réactions des passagers et usagers de la route pour éventuellement améliorer la technologie, afin qu’elle s’intègre harmonieusement dans notre vie quotidienne », détaille Karin Genoe, administratrice déléguée de l’institut Vias.

François Bellot, le ministre de la Mobilité, a adapté récemment la législation afin que la navette puisse être testée sur la voie publique et non plus que sur un circuit fermé. Ce test est une première en Belgique, se sont félicités Charles Michel et François Bellot.

Les photos

TRANSPORT AUTONOMOUS SHUTTLE TEST (2)

TRANSPORT AUTONOMOUS SHUTTLE TEST (3)
TRANSPORT AUTONOMOUS SHUTTLE TEST (4)
TRANSPORT AUTONOMOUS SHUTTLE TEST (5)

 

À lire aussi Bientôt des voitures sans chauffeur sur les routes belges

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , vendredi 7 septembre 2018, 16:32

    Excellente idée de confier le test de ce type de vésicule à un individu qui ne sait pas conduire quoi que soit.

  • Posté par Winant Jean-pierre, mardi 4 septembre 2018, 14:09

    Super, mais il roule avec des plaques Z qui normalement sont réservées aux véhicules qui sont conduits par le propriétaire de la plaque ou son représentant. Peut-être n'ont-ils pas eu le temps d'attendre la plaque du lendemain ou de s'assurer :-)

Sur le même sujet

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb