Accueil Société

Activités extrascolaires: «La vie nécessite des limites aux envies d’activités extrascolaires»

Avec la rentrée, les inscriptions aux activités extrascolaires se multiplient. Isabelle Roskam, professeur de psychologie à l’UCL, met en garde contre les agendas qui débordent. C’est un phénomène qui nuirait autant aux parents qu’à leurs enfants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Des enfants aux multiples activités extrascolaires ? Isabelle Roskam connaît bien les dérives que cela peut engendrer. Cette professeur de psychologie à l’UCL tient aussi une consultation spécialisée en burn-out parental. Elle y entend les questionnements et les dégâts, tant chez les parents que chez les enfants, causés par des agendas trop chargés.

Qu’est-ce qui amène un papa et une maman à inscrire leur enfant dès le plus jeune âge à plusieurs activités après l’école ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs