La Belgique passe à côté de la manne migratoire

La BNB recommande de mettre en place des politiques ciblées pour mieux accompagner la recherche d’emploi. L’association Duo for a job (photo) propose un système de «
mentorat
» avec des bénévoles rompus au marché du travail. © Sylvain Piraux.
Philippe Donnay est commissaire au Plan.
belgaimage-163983415-full
Pour le Bureau du Plan et son patron, Philippe Donnay, notre pays va connaître cette année une récession d’une ampleur inédite depuis la Seconde Guerre mondiale.
Philippe Donnay. © Pierre-Yves Thienpont.
Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte veut lier aides financières européennes et «
réformes approfondies
» de la part des bénéficiaires.
Olivier Passet: «Si la digue de l’emploi rompt, on risque de basculer dans la dépression»
David Clarinval
: «
On va augmenter de manière considérable le nombre de tests, dans quelques jours, avec 40 à 50.000 personnes testées en 24 heures, pour orienter le déconfinement de manière ciblée et progressive».
BELGAIMAGE-162870556
Pour le ministre du Budget, David Clarinval (MR), il est difficile à l’heure actuelle d’évaluer le poids du déficit budgétaire lié à la crise du coronavirus.
La Première ministre Sophie Wilmès mis sur pied un groupe de crise, qui sera présidé par le gouverneur de la BNB.
«
A politique inchangée, la Belgique va dépasser le seuil des 3
% de déficit budgétaire au cours de cette législature. Peut-être même plus vite qu’on ne le pense.
» © Pierre-Yves Thienpont.
Les commissaires Dombrovskis, Gentiloni et Schmit, ce mercredi à Bruxelles.
L’an prochain, si rien n’est fait, la Belgique affichera le déficit le plus élevé de la zone euro, juste derrière l’Italie, prévient le gouverneur de la BNB, Pierre Wunsch.
«
Il s’agit de restaurer notre crédibilité en matière budgétaire, sans s’accrocher au dogme de l’équilibre à court terme », estime Philippe Donnay. © Belga.
Pierre Wunsch
: «
La Belgique risque de rejoindre les mauvais élèves de la zone euro.
»
VALERIE GLATIGNY (2)