Accueil Monde États-Unis

Ulcéré par le livre de Bob Woodward, Trump suggère de changer les lois sur la diffamation

Le président américain estime que le livre « Fear » est plein « d’histoires totalement inventées ».

Temps de lecture: 2 min

Donald Trump a suggéré mercredi un changement des lois sur la diffamation en s’en prenant à nouveau au célèbre journaliste Bob Woodward, dont le livre explosif dresse un portrait accablant du président américain.

« N’est-ce pas une honte que quelqu’un puisse écrire un article ou un livre, avec des histoires totalement inventées et dresser un tableau d’une personne qui est littéralement l’exact inverse des faits et s’en sortir sans punition ni frais ? », s’est plaint le locataire de la Maison Blanche sur Twitter. «J’ignore pourquoi les politiciens de Washington ne changent pas les lois sur la diffamation», a fait mine de s’interroger le républicain.

Objet de l’ire présidentielle, l’ouvrage de Bob Woodward sur son action à la Maison Blanche. Ce journaliste d’investigation est connu pour avoir révélé avec son compère Carl Bernstein le scandale du Watergate poussant, in fine, Richard Nixon à la démission.

Dans ce livre à paraître le 11 septembre aux Etats-Unis et dont le Washington Post a publié des extraits, M. Woodward dresse le portrait d’un président inculte, colérique et paranoïaque que ses collaborateurs s’efforcent de contrôler pour éviter les pires dérapages. Mardi, le 45e président des Etats-Unis avait déjà publié de nombreux tweets relatifs à cet ouvrage, assurant qu’il s’agissait d’un livre «déjà discrédité» contenant «tellement de mensonges et de sources bidons».

Invalid Scald ID.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Grulois Stanislas, mercredi 5 septembre 2018, 22:11

    Je dis ça, je dis rien mais il me semble que Trump passe beaucoup de temps à tweeter et à commenter ce livre ! Il n'a apparemment pas grand chose d'autre à faire, en dehors du golf bien sûr. Non, franchement, ce guignol a fait son temps. D'aucuns diront qu'ils tient ses promesses de campagne. Ok. Mais il me semble qu'il fait quasi systématiquement marche arrière ou qu'il est adepte des effets de manche (où en est-il avec la Corée du Nord ?, et son mur mexicain ? ...). Il n'utilise, pour parler, que des superlatifs sans fondements mais rien ne vient étayer sa pensée (enfin, s'il en a une...). C'est un adepte de "la meilleure défense, c'est l'attaque". Mais il se trompe de cible. Il détruit tout ce qu'Obama a construit sur 2 mandats sans se rendre compte que si l'économie américaine ne va pas trop mal, pour le moment, c'est grâce aux actions mises en place par ce dernier. Trumps n'est juste bon qu'à cliver les gens et, comme un gamin de 5 ans, à penser que le monde se divise en 2 camps : ceux qui sont avec lui et ceux qui sont contre lui. Il ne se rend même pas compte que, visiblement, ce livre qu'il critique pourrait l'aider (à prendre la meilleure décision possible, à savoir démissionner de son mandat). Il va aller jusqu'à la confrontation finale. Et j'espère sincèrement que le peuple américain va se rendre compte de la supercherie orchestrée par Trump. C'est le plus grand danger mondial pour le moment,

  • Posté par Grulois Stanislas, mercredi 5 septembre 2018, 22:11

    Je dis ça, je dis rien mais il me semble que Trump passe beaucoup de temps à tweeter et à commenter ce livre ! Il n'a apparemment pas grand chose d'autre à faire, en dehors du golf bien sûr. Non, franchement, ce guignol a fait son temps. D'aucuns diront qu'ils tient ses promesses de campagne. Ok. Mais il me semble qu'il fait quasi systématiquement marche arrière ou qu'il est adepte des effets de manche (où en est-il avec la Corée du Nord ?, et son mur mexicain ? ...). Il n'utilise, pour parler, que des superlatifs sans fondements mais rien ne vient étayer sa pensée (enfin, s'il en a une...). C'est un adepte de "la meilleure défense, c'est l'attaque". Mais il se trompe de cible. Il détruit tout ce qu'Obama a construit sur 2 mandats sans se rendre compte que si l'économie américaine ne va pas trop mal, pour le moment, c'est grâce aux actions mises en place par ce dernier. Trumps n'est juste bon qu'à cliver les gens et, comme un gamin de 5 ans, à penser que le monde se divise en 2 camps : ceux qui sont avec lui et ceux qui sont contre lui. Il ne se rend même pas compte que, visiblement, ce livre qu'il critique pourrait l'aider (à prendre la meilleure décision possible, à savoir démissionner de son mandat). Il va aller jusqu'à la confrontation finale. Et j'espère sincèrement que le peuple américain va se rendre compte de la supercherie orchestrée par Trump. C'est le plus grand danger mondial pour le moment,

  • Posté par Etienne Van den Eeckhoudt, mercredi 5 septembre 2018, 19:28

    Il n'accepte la diffamation que dans un seul sens. Quand c'est lui qui désigne la cible (H. Clinton, B. Obama etc...)

  • Posté par Poels Jean-pierre, mercredi 5 septembre 2018, 18:14

    … ou quand on confond calomnie et médisance!

  • Posté par Deckers Björn, mercredi 5 septembre 2018, 17:54

    Peut-on espérer un congrès bleu (démocrate) horizon à l'automne? Même après deux ans bientôt d'exercices de ce sinistre inculte, ce n'est même pas garanti. S'il est bien une chose à réformer aux USA, c'est l'éducation, tant les Américains semblent heureux d'avoir choisi un président qui leur ressemble et on voudrait pouvoir leur dire que ce n'est guère flatteur pour eux...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une