Accueil Monde France

France: critiqué après l’affaire Benalla, le porte-parole de l’Elysée quitte ses fonctions

Bruno Roger-Petit s’était attiré les foudres de la presse pour avoir menti.

Temps de lecture: 2 min

Le porte-parole de l’Elysée, Bruno Roger-Petit, quitte son poste un an après sa nomination, d’après «Challenges», le journal où il travaillait auparavant comme éditorialiste. «BRP», de son surnom, avait essuyé de vives critiques pour sa gestion de l’affaire Benalla cet été.

Selon France 2, son départ s’inscrit dans une restructuration plus large de la communication du palais présidentiel. La décision de son éviction aurait déjà été prise cet été, mais elle devait être actée le 15 septembre. En raison de fuites dans la presse, Bruno Roger-Petit aurait toutefois décidé de plier bagage plus tôt et a annoncé sa démission ce mercredi au gouvernement.

Mensonges

Bruno Roger-Petit s’était attiré les foudres de la presse pour avoir menti en pleine affaire Benalla. Dans une courte déclaration vidéo, l’ancien journaliste avait déclaré qu’Alexandre Benalla avait écopé de «la sanction la plus grave jamais prise contre un chargé de mission travaillant à l’Elysée», ce qui était faux, souligne L’Obs. Il avait également déclaré que l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron avait été démis de ses fonctions de «responsable de la sécurité des déplacements du président de la République», alors que des photos montraient que Benalla continuait de s’en occuper. Sylvain Fort, plume d’Emmanuel Macron, va reprendre en charge toute la communication présidentielle, précise France 2.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une