Accueil Société Régions Brabant wallon

Waterloo, «laboratoire» de mobilité

La cité va se mettre au parking intelligent. Une manière de fluidifier la circulation. L’arrivée de véhicules électriques va, elle, induire d’autres comportements.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Circuler en voiture à Waterloo… Si vous ne connaissez pas cette sensation, l’image est vite trouvée. En semaine, aux heures de pointe, et le samedi, c’est du genre pare-chocs contre pare-chocs ! Pour l’échevin de la Mobilité, Cédric Tumelaire (MR), « on ne peut pas changer le nombre de voitures et le goulot d’étranglement que représente notre commune à l’entrée de Bruxelles. On espère juste cependant être arrivé à un pic car d’autres formes de mobilité émergent, mais cela ne doit pas nous empêcher de trouver de solutions pour fluidifier la circulation. » Deux initiatives de « Smart City » vont ainsi aboutir dans les prochaines semaines : une gestion intelligente des parkings du centre-ville et l’arrivée de voitures partagées électriques (voir ci-dessous).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

In BW: une politique immobilière tournée vers l’avenir

Gestionnaire de cinq business centers en Brabant wallon, l’in BW mise sur une politique immobilière à la pointe en matière d’énergie et de services aux entreprises. Elle s’oriente aussi de plus en plus vers la spécialisation de ses parcs d’activités économiques.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs