Accueil Société

Le palais de justice de Bruxelles craque de toutes parts et pose son lot de questions

Pas de blessé, mais une grosse frayeur pour les greffiers de la Cour de cassation. Une partie du plafond de leur bureau s’est effondrée à cause d’une infiltration d’eau. Occupants et propriétaire du palais de justice de Bruxelles se renvoient la responsabilité du mauvais état du bâtiment.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Elle est là, tout sourire, au premier rang d’une photo avec sa dizaine de collègues. Une greffière néerlandophone des matières pénales de la Cour de Cassation « a échappé à de graves blessures » dans l’effondrement d’une partie du plafond de son lieu de travail. Son bureau a été découvert, ce mercredi matin, jonché de gravats de plusieurs kilos par le personnel d’entretien du palais de justice de Bruxelles. Les moulures décoratives et le plâtre gorgé d’eau sont tombés durant la nuit. Aucune personne ne se trouvait donc dans ces locaux au moment des faits. L’incident n’a fait aucun blessé.

« Notre collègue l’a échappé belle, constate Chantal Van Der Kelen, greffière en chef à la Cour de cassation, devant l’amoncellement de débris au milieu d’une grande flaque d’eau. On a une équipe formidable qui a migré dans une bibliothèque pour continuer tant bien que mal à travailler. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 5 septembre 2018, 20:21

    la nva ... et rien d'autre

  • Posté par PAEME FREDERIC, mercredi 5 septembre 2018, 19:26

    C'est à l'image du pays : un délitement total ... Faudra-t-il un jour des morts pour que les politiques se bougent enfin ? ... enfin non, ils viendront d'abord tous à la TV pour dire que cela a assez duré et verser une larme lors des funérailles et puis et puis ... rien ne bougera finalement qu'il y a tellement de choses beaucoup plus importantes : se balader en minibus sans chauffeur et faire des sourires aux journalistes, tweeter à longueur de journée, se pavaner à la coupe du monde de foot, ...

  • Posté par PETIT Robert, mercredi 5 septembre 2018, 23:37

    Rien à ajouter ! Impéritie totale !

  • Posté par Serge Lambotte, mercredi 5 septembre 2018, 18:41

    Le MR va certainement dire que c'est la faute des Socialistes.

  • Posté par Dopchie Henri, samedi 8 septembre 2018, 17:59

    Et le MR aurait raison. Tous les partis préconisent l'aide aux plus démunis et l'amélioration du statut des ouvriers ou des chômeurs mais, pour le PS, c'est "tout de suite", alors que le pays est endetté à plus de 100% du PIB.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs