Accueil Belgique Politique

Les indemnités parlementaires de départ: entre 38.204 et 458.448 euros brut

Lorsqu’ils sortent de charge, les parlementaires ont droit, durant 4 à 24 mois selon les cas, à une indemnité de départ. Le décumul faisant son chemin, il pourrait y avoir (bien) plus d’indemnités de ce type à partir de 2019. Leur montant maximal a été réduit de moitié en 2014, mais les plus anciens bénéficient de l’ancien régime : 48 mois maximum.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 9 min

Décumul entre les fonctions de député et celles de bourgmestre/échevin/président de CPAS en Wallonie (sauf pour 25 % des parlementaires de chaque groupe politique) ; règle de décumul strict dans certains partis (Ecolo depuis longtemps, Défi à partir de 2019, certains PS…) : le nombre de parlementaires quittant un hémicycle après les élections fédérales et régionales du 26 mai (ou avant dans certains cas) pourrait être sensiblement plus important que d’ordinaire après un scrutin législatif.

Voilà qui pourrait entraîner des coûts supplémentaires pour les assemblées, puisqu’un parlementaire sortant de charge a droit à une indemnité de départ (dite aussi indemnité de sortie). Alors : les assemblées ont-elles crédité des montants pour faire face à ces départs ? Et au fond : qui a droit à cette indemnité ? A quelles conditions ? Et à combien s’élève-t-elle ? Réponses, à la Chambre d’abord, dans les autres parlements ensuite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 6 septembre 2018, 23:35

    Voilà des décennies que le bal des faux-culs tourbillonne : la loi ne donne pas le droit aux indemnités de chômage à ces pôôôôvres parlementaires. Certes ! Mais qui fait la loi ?

  • Posté par Michel Claude, jeudi 6 septembre 2018, 18:01

    ....41 ans évidemment....oups

  • Posté par Michel Claude, jeudi 6 septembre 2018, 18:00

    Après 41 et 3 mois d'enseignement, rien nada, même pas un....merci ! En plus de cela 5 années de cotisation indépendant + +/- 1 année salarié qui elles me rappoirte 5.20 € de pension par mois sinon je dépasse le plafond ! Donc ces cotisations m'ont été volée par l'Etat belge sans tenir compte des intérêts composés.....faut bien payer les politicaillons incapables de faire fonctionner leur pays !

  • Posté par Michel Raurif, jeudi 6 septembre 2018, 15:41

    Si tous les ouvriers qui partent en pension pouvaient toucher la même somme que les députés cela serait merveilleux. Hélas, on peut toujours rêver !! Lorsque l’on voit ces sommes gigantisme, alors que pendant 4 ans la première de leur préoccupation est comment me remplir les poches, et de plus pendant 4 ans ils n’ont foutu, cela est d’une monstruosité sans nom ! On est étonnés que la politique est comparée à une mafia, et que le peuple se détoure de celle-ci moi, cela ne m’étonne pas du tout !!!

  • Posté par Bladfeld Samuel, jeudi 6 septembre 2018, 15:13

    450000 euros ? Des broutilles ! Le PDG de GDF-Suez en sait quelque chose ! 800000 euros / an de pension complémentaire, provisionnés par GDF Suez. https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/gdf-suez-mestrallet-se-dirige--841889.html

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs