Accueil Économie

Bruxelles dénonce un coup de force du fédéral

La création d’un nouveau « comité fédéral Energie » agace Bruxelles. La Région dénonce un cavalier seul du Fédéral. Elle critique aussi la composition dudit comité.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

A une époque pas si lointaine (décembre 2017), les quatre ministres belges de l’Energie signaient, en chœur, un pacte. Un pacte énergétique, censé définir la trajectoire du pays à moyen, voire long terme.

Que d’ambition !

Le dernier chapitre de cet accord entre Régions et Fédéral était intitulé « monitoring ». Il prévoyait la création d’un nouveau comité, dit « de monitoring ». Son but ? « Superviser la mise en œuvre du pacte énergétique », pouvait-on lire dans le texte de l’accord. « Il se réunira ponctuellement afin d’actualiser les progrès et éventuellement formuler des recommandations ». Ce comité devait être composé « des représentants des Ministres en charge de l’Energie, et leurs administrations respectives ». Et il devait se faire « aider par huit scientifiques (maximum deux par entités) ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Tomsej Michel, jeudi 6 septembre 2018, 12:37

    Le MR aide la NVA à faire de la région de Bruxelles-Capitale une sous-région ,majoritairement francophone, à la botte des nationalistes flamands, majoritaires en Flandres. Tout ça pour exercer le pouvoir au niveau fédéral, seul parti francophone jusqu'à présent prêt à garder le poste de premier ministre et à tolérer les débordements antidémocratiques de certains de ses ministres.

  • Posté par PETIT Robert, mercredi 5 septembre 2018, 22:42

    Toute cette carambole ne fait que confirmer le souverain mépris de l'Etat Fédéral, de la Flandre et de la Wallonie pour la Région de Bruxelles-Capitale ! Vae victis ! Vae minoribus ! Les bruxellois seront toujours minoritaires en Belgique ! Ils en payent le prix fort depuis la régionalisation de 1989 ! Et ce n'est pas près de changer ! Dans ce dossier visiblement maîtrisé par la NVA, Bart De Wever peut-il nous expliquer comment il va refroidir une planète de plus en plus vouée par l'évolution naturelle à l'ébullition ???

  • Posté par Brasseur Michel, mercredi 5 septembre 2018, 21:53

    Je vois que le "fédéral " ne se contente pas de faire des lois qui appauvrissent la population! Il emmerde même les niveaux "inférieurs de pouvoir!

Aussi en Économie

Le salon Batibouw vise le zéro carbone

L’an prochain, Batibouw deviendra le salon de la durabilité à tous les étages. Les exposants devront respecter les critères ESG pour être admis. De leur côté, les organisateurs promettent de s’engager sur une voie la plus « green » possible.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs