Accueil Société

Alcool et grossesse: une vaste campagne pour la tolérance zéro

Dès la fin du mois, le fédéral va informer et former les professionnels de la santé en contact avec les femmes enceintes et allaitantes. Un seul message clair : pas d’alcool pour préserver le fœtus et l’enfant. Des médecins jugent cette campagne insuffisante.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Une photo de nouveau-né portant un bracelet d’hôpital mentionnant son prénom et l’indication « zéro degré d’alcool », tout accompagné de ce slogan : « Pendant la grossesse et l’allaitement, la consommation d’alcool est nocive pour votre bébé. » Telle est l’affichette que vous allez voir fleurir dans les cabinets des médecins généralistes et des gynécologues, de même que dans les hôpitaux du pays. Il s’agit là de la partie émergée d’une vaste campagne de formation et d’information que lanceront, fin septembre, Maggie De Block (VLD), ministre fédérale de la Santé, et le SPF Santé publique ; comme a pu apprendre Le Soir en primeur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs