Accueil Société

Le directeur d’Unia remercie Cécile Djunga d’avoir dénoncé des comportements racistes

Le directeur du centre pour l’égalité des chances est sans appel. Le racisme est toujours bien là et il félicite la présentatrice météo de la RTBF d’être le porte-parole de ceux qui sont confrontés au racisme.

Temps de lecture: 2 min

Dans un message diffusé sur sa page Facebook, la présentatrice météo de la RTBF, Cécile Djunga dénonce les propos racistes dont elle est victime depuis plus d’un an. Elle dit ne plus vouloir se taire et qu’elle dénoncera publiquement tous les messages de haine qu’elle reçoit. Après le #balancetonporc, la jeune femme propose désormais le #balancertoncon.

Patrick Charlier, directeur d’Unia, le centre pour l’égalité des chances confirme que le racisme est bien là et que le fait de le dénoncer via les réseaux sociaux permet de faire prendre conscience de cette réalité qui était moins facilement perçue et qui permettait de dire à certains de dire qu’il y avait plus vraiment de racisme.

« Malheureusement, c’est quelque chose qui est courant. On peut se féliciter de cette dénonciation et de cette réaction, c’est quelqu’un qui a un peu d’écho et qui permet d’être la voix des sans-voix, de ceux qui sont confrontés au racisme », explique à la RTBF Patrick Charlier.

« Que ça soit dans la rue sur leur lieu de travail, à l’école et des choses dans cet ordre-là. On reçoit des signalements, on a des dossiers ici de personnes confrontées à ce type de choses. On peut tout à fait remercier Cécile Djunga d’avoir dénoncé cela et apporter notre solidarité parce que malheureusement, ce type de comportement raciste existe encore ».

Invalid Scald ID.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko