Accueil Belgique Politique

Avec Schild & Vrienden, la N-VA dans une position très inconfortable

Un reportage de la VRT a dévoilé le racisme assumé du mouvement identitaire. Au sein de la N-VA, où on estime qu’une vingtaine de personnes sont proches de Schild & Vrienden, on veut faire le « grand nettoyage ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le reportage de « Pano » sur la première chaîne de la VRT, dénonçant le racisme assumé du mouvement identitaire Schild & Vrienden a déclenché des réactions immédiates au sein de la N-VA. L’enquête a clairement démontré ce que certains affirmaient de longue date : des liens existent entre les membres de ce mouvement et la N-VA. Mais la direction du parti n’a laissé planer aucune ambiguïté. C’est une condamnation tous azimuts à laquelle on a assisté ce jeudi, y compris de la part de membres du parti qui ont eux-mêmes déclenché des polémiques par des propos jugés racistes. En trois temps, crescendo.

C’est Zuhal Demir, secrétaire d’Etat fédérale à l’Egalité des chances qui a tiré en premier, à la radio, peu avant 8 h. « Ils n’ont rien à faire chez nous. Ils sont en contradiction frontale avec ce que nous défendons. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Camal André, vendredi 7 septembre 2018, 16:58

    Visiblement à l'insu de son plein gré.

  • Posté par Deckers Björn, vendredi 7 septembre 2018, 14:24

    Le reproche que l'on peut faire, à minima, vis-à-vis de la NVA, c'est de s'être laissé aller comme nombre de partis de droite européens à la facilité de désigner un coupable facile et commode aux frustrations populaires, l'immigré! Ce faisant, même si les intentions des uns et des autres restent dans le cadre des limites constitutionnelles et démocratiques, ils ont lâchés la digue qui séparaient les démocrates des fascistes. Sarkozy, Kurtz, Seehofer, Berlusconi, De Wever. Tous ces leader ont piochés dans le racisme ordinaire pour glaner quelques points de popularités avant d'être noyés dans la confusion qu'ils avaient eux-même entretenus (ceux qui ne le sont pas encore Kurz, Seehofer et De Wever ne perdent rien pour attendre, ils n'ont qu'à contempler les ruines de LR et de Forza Italia!). S'il ne s'agissait que du misérable sort de leur formation de droite liquidée par leurs inconséquence, ce serait simplement pathétique. Hélas, dans leur inconséquence, ces leaders ont légitimé le racisme brut, laid, et inflammable!

  • Posté par yves genard, vendredi 7 septembre 2018, 9:40

    Je dois expliquer, AVANT LES COMMUNALES, leur méthode pour "FOUTRE LA BELGIQUE EN L'AIR" (en occupant les médias avec leurs gesticulations fétides sur le temps que d'autres siphonaient les finances publiques) à ceux qui sauront me relayer. Le MR s'est laissé piéger en croyant défendre leurs "charlots alimentaires" - faux-amis de nos valeurs. ATTENTION, ce magot est très volatile...

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 7 septembre 2018, 9:28

    A saint josse ils ont gardé chez écolo un candidat turc écolo qui avait fait le signe de ralliement des loups gris pour "rire" on n en n a pas pas fait tout un fromage et la presse à vite tourné la page .Rasistes vous avez dit ?????? Oui mais toujours dans le même sens

  • Posté par Dussart-Desart Philippe, vendredi 7 septembre 2018, 9:17

    En 2007, la très sérieuse Libre Belgique publiait la photo de Jean-Marie Le Pen avec Bart De Wever (en 1996), après une conférence organisée à Anvers par le Vlaams-nationale Debatclub, un cercle de réflexion idéologique favorable notamment à la fin du « cordon sanitaire » isolant l'extrême droite sur l'échiquier politique. Lié directement au Vlaams Blok / Belang (VB), ce club préconisait l'unité de tous les courants de la droite dans une seule force politique; La photo souriante de Mr Francken ne fait pas de doute quant à son bonheur d'être entouré par ces vaillants sbires de Schild en Vrienden, .....

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs