Accueil Monde Amériques

Brésil: l’agresseur du candidat d’extrême droite dit avoir agi «sur l’ordre de Dieu»

Le favori du premier tour de la présidentielle au Brésil, Jair Bolsonaro, candidat de l’extrême droite, a été grièvement blessé jeudi lors d’une attaque à l’arme blanche alors qu’il faisait campagne, a annoncé son fils.

Temps de lecture: 2 min

L’homme qui a poignardé jeudi le candidat d’extrême droite à la présidentielle au Brésil Jair Bolsonaro a dit avoir agi «  pour raisons personnelles » et «  sur l’ordre de Dieu », selon un rapport préliminaire de la police militaire.

«  Il nous a dit que l’attentat avait été motivé par des raisons personnelles, que nous n’avons pas pu comprendre », parce qu’il « disait aussi à certains moments qu’il avait agi ‘sur l’ordre de Dieu’», lit-on dans le rapport de la police militaire du Minas Gerais (sud-est), divulgué après l’attaque contre le député dans la ville de Juiz de Fora.

Selon la reconstitution des faits, survenus vers 15h (18h GMT), l’assaillant, Adelio Bispo de Oliveira, 40 ans, «  est sorti de chez lui avec un couteau » pour rejoindre la marche de sympathisants de M. Bolsonaro.

Des images tournées avec des smartphones et postées sur les réseaux sociaux montrent comment l’agresseur a attendu le moment où le candidat, porté sur des épaules de sympathisants, passait à côté de lui, pour le frapper à l’abdomen alors qu’il levait les bras.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une