Accueil Monde

Les Druzes syriens entre chiens et loups

La situation des Druzes de Syrie est source de vives inquiétudes chez leurs coreligionnaires qui vivent en Israël. Eclairage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Une variable oubliée du conflit syrien a surgi ces derniers temps : la dimension druze. Les Druzes constituent une des plus modestes communautés religieuses en Syrie, avec un maximum de 3 % de la population. Jusqu’ici, la majorité des membres de cette communauté ont observé une neutralité considérée comme plutôt bienveillante envers un régime qui s’est toujours appuyé sur les minorités pour mieux dominer la grande majorité sunnite au sein de la population. Mais de vives tensions ont récemment fait évoluer ce tableau.

Les premières informations sont arrivées de la région de la ville de Suweida, au cœur même du « djebel Duruzi » (la montagne druze) dans le sud du pays. Où un cheikh local, Wahid al-Balous, s’est fait connaître depuis le début de la révolution il y a quatre ans en multipliant les initiatives pour que les jeunes de la région ne soient pas enrôlés de force dans l’armée d’un régime qui éprouve les pires difficultés à recruter des soldats.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs