Accueil Économie Finances

Blanchiment: l’UE va scruter les États-Unis et la Russie

La Commission se prépare à étudier les pratiques de 85 pays en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. In fine, elle dressera une liste des pays à risques. Les banques européennes devront adopter une attitude ultra-stricte envers les transactions impliquant ces pays.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

A Vienne

Les prochains mois s’annoncent chargés, en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. D’une part, la Commission européenne a arrêté une liste de pays prioritaires sur lesquels elle compte se pencher pour établir sa prochaine liste noire des juridictions à hauts risques en la matière, dont la Russie et les États-Unis en priorité. D’autre part, les ministres européens des Finances ont reconnu, depuis leur réunion à Vienne, vendredi, que le cadre anti-blanchiment tout juste renforcé était loin d’être infaillible.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs