Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Patrick Moratoglou, l’entraîneur de Serena Williams: «Oui, j’ai coaché mais...»

Patrick Moratoglou s’est exprimé suite à la défaite de sa joueuse en finale face à Naomi Osaka.

Vidéo - Temps de lecture: 2 min

Le coach de la joueuse américaine Serena Williams, a qui une nouvelle victoire à l’US Open a échappé de peu samedi, battue par la Japonaise Naomi Osaka, estime que le comportement de l’arbitre a été « choquant » lors d’un match marqué par une rare polémique impliquant l’ex-N.1 mondiale.

«  C’est extrêmement choquant. J’ai l’impression qu’il y a deux poids, deux mesures. S’il avait prévenu Serena, il n’y aurait pas un d’incident invraisemblable inutile. C’est très regrettable. C’est la 2e fois que les arbitres essaient de prendre la vedette à l’US Open. », a commenté Patrick Moratoglou, l’entraîneur de Serena Williams, au micro d’Eurosport.

La cadette des soeurs Williams (36 ans), battue 6-2, 6-4 samedi à New York a reçu un premier avertissement pour « coaching » en début de deuxième set, à 1-0, 40-15. Elle en a ensuite reçu un second pour avoir fracassé sa raquette après avoir été débreakée. Ce qui lui a valu cette fois un point de pénalité.

«  Je l’ai coachée, mais elle ne m’a pas vu. C’est pour ça qu’elle n’a pas compris quand elle a reçu le premier avertissement. L’arbitre l’a vu, je prends un avertissement. Pourquoi pas, c’est la règle. Pour information, je n’ai jamais pris un avertissement pour coaching de ma vie », a poursuivi le coach

«  Deuxième élément, 100 % des coaches coachent sur 100 % des matches toute l’année, et tout le monde le sait. Quand un arbitre a un minimum de savoir-vivre, surtout sur une finale de Grand Chelem, il ne fait pas ce qu’il a à faire. Dans 100 % des cas que j’ai vus, on prévient d’abord la joueuse. Il ne l’a pas fait non plus. Deux choses super choquantes pour moi », a encore critiqué l’entraîneur.

«  Un arbitre est censé avoir un peu de finesse, de psychologie », a-t-il finalement suggéré.

Avec cette défaite, Serena Williams n’a pas pu égaler le record absolu de titres en Grand Chelem détenu par Margaret Court, avec une 24e couronne.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Lambert Paul, dimanche 9 septembre 2018, 13:43

    il se prend pour qui ce coach..... le plus simple aurait été que comme le prévoit le règlement ( juste ou injuste, c'est une autre histoire) il ne fasse aucun geste , c'est aussi simple que cela et pas dire après que le juge aurait dû le sanctionner

  • Posté par Coquiart P. , dimanche 9 septembre 2018, 9:53

    Il suffit de respecter les règles pour ne pas être sanctionné

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb