Accueil Sports Tennis Grands Chelems

La nouvelle colère de Serena Williams à l’US Open

En perdant son sang-froid en finale de l’US Open, l’Américiane a laissé filer son rêve de remporter un 24e titre du Grand Chelem face à la Japonaise Osaka.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

«M enteur» et «voleur» : envolé son rêve de 24e couronne majeure, Serena Williams a perdu ses nerfs et s’est emportée contre l’arbitre en finale de l’US Open, faisant passer au second plan le sacre pourtant historique de la Japonaise Naomi Osaka (6-2, 6-4), samedi à New York.

Tout a commencé quand la cadette des soeurs Williams (36 ans) a reçu un premier avertissement pour «coaching» en début de deuxième set, à 1-0, 40-15, service Osaka.

«Je ne triche pas pour gagner, je préfère encore perdre», se défend-elle dans un premier temps auprès de l’arbitre de chaise, le Portugais Carlos Ramos, avant de lui en reparler au changement de côté suivant.

«C’est incroyable, je n’ai pas reçu de coaching. Je ne triche pas, je n’ai jamais triché de ma vie, je me bats pour ce qui est juste, vous me devez des excuses», lui lance-t-elle à plusieurs reprises, en colère.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Colleaux Pierre, dimanche 9 septembre 2018, 18:04

    Complètement surréaliste. Dans tout autre sport que le tennis, l'attitude de Mme Williams lui aurait valu 1 an de suspension.

  • Posté par Tanghe Michel, dimanche 9 septembre 2018, 18:41

    Sanctionner Serena Williams ?... N'oublions pas qu'elle est américaine et joui d'une grande notoriété, ce n'est donc pas facile de la punir sans subir un juste retour de flamme…

  • Posté par Tixhon Jean-louis, dimanche 9 septembre 2018, 10:08

    Serena/ Naomi Osaka. Quand l élève dépasse le maître, celui ci est fier, se réjoui intérieurement, mais ne le montre pas trop, pour le bien de son élève. Soit, le principe de la transmission orientale, inconnu d humilité. Quelle leçon d humilité...

  • Posté par Tixhon Jean-louis, dimanche 9 septembre 2018, 10:16

    Oups...inconnu de Serena....

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs