Accueil Sports Tennis Grands Chelems

2009, 2011, 2018: les colères de Serena Williams contre les arbitres à l’US Open (vidéos)

Déjà à l’US Open, Serena Williams s’était énervée sur les arbitres en 2009 face à Kim Clijsters, et en 2011 face à Samantha Stosur.

Vidéo - Temps de lecture: 2 min

Sèchement battue en finale de cet US Open 2018 par Naomi Osaka (6-2, 6-4), Serena Williams s’est fait remarquer pour son altercation avec l’arbitre. Après avoir reçu un avertissement pour coaching en plein match, ce qu’elle a trouvé injuste, l’Américaine n’a plus lâché l’arbitre et a fini par écoper d’un jeu de pénalité après l’avoir insulté de voleur à plusieurs reprises.

Si la situation fait polémique, il faut tout de même rappeler que Serena Williams n’en était pas à son coup d’essai : deux fois auparavant (et toujours à l’US Open), l’ancienne numéro un mondiale avait passé ses nerfs sur les arbitres.

Le premier de ces deux incidents était survenu en 2009. Alors qu’elle affrontait notre compatriote Kim Clijsters en demi-finale du tournoi américain, Serena avait perdu le match sur un point de pénalité. Après avoir déjà reçu un avertissement pour raquette brisée, l’Américaine avait été pénalisée par la juge de ligne pour une faute de pieds sur deuxième balle, alors que le score était de 6-4, 6-5 et 15-30 pour Clijsters. La double faute offrant une balle de match à la Belge, Williams s’était énervée sur cette juge de ligne et aurait, selon les médias américains, menacé celle-ci : « Si je pouvais, je te mettrais cette balle dans la gorge, et je te tuerais ». Elle avait alors logiquement été sanctionnée d’un point de pénalité offrant la victoire à Kim Clijsters.

Le second incident s’est produit deux ans plus tard, en 2011, et déjà en finale de l’US Open face à Samantha Stosur.

Hors de son match et menée 6-2, Serena avait crié « Come On » avant que la balle ne rebondisse dans le terrain sur une balle de break de son adversaire. Comme le stipule le règlement, l’arbitre lui avait alors fait perdre le point, offrant le break à Stosur.

Assise sur sa chaise après avoir débreaké l’Australienne, la cadette des sœurs Williams s’en est alors prise à cette dernière : « Ne me regardez pas… Si je vous vois dans le couloir, passez votre chemin… Un avertissement pour exprimer mon opinion ? Nous sommes en Amérique… Vous êtes laide à l’intérieur… Quelle nulle… ». Au final, Samantha Stosur avait remporté cette finale sur le score écrasant de 6-2, 6-3.

Voilà deux antécédents qui ne plaideront pas en la faveur de la lauréate de 23 titres du Grand Chelem.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb