Accueil Société

Les faits de voyeurisme toujours plus constatés par la police

La forte augmentation en 2017 ne peut être considérée indépendamment du mouvement Me Too.

Temps de lecture: 1 min

La police enregistre chaque année de plus en plus de faits de voyeurisme. En 2016, 366 infractions ont ainsi été constatées et même 857 en 2017 alors qu’en 2014 et 2015 ce chiffre s’élevait respectivement à 108 et 112, ressort-il des données de la police rapportées dimanche par le journal De Zondag.

Le député Koenraad Degroote avait demandé ces chiffres au ministre de l’Intérieur, Jan Jambon. La forte augmentation en 2017 ne peut être considérée indépendamment du mouvement Me Too, né dans le sillage de l’affaire Weinstein. Après les accusations de viol et de harcèlement sexuel à l’encontre du producteur de cinéma américain Harvey Weinstein, un mouvement de dénonciation de ces actes s’est propagé dans le monde.

Le voyeurisme est punissable en tant que tel en Belgique depuis le 1er février 2016. Les contrevenants risquent des peines de prison de six mois à cinq ans.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, dimanche 9 septembre 2018, 11:53

    En général, les voyeurs sont mal vus.

  • Posté par Gysen Eric, dimanche 9 septembre 2018, 12:25

    Bien vu comme commentaire !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko