Accueil Belgique

En Wallonie, c’est selon le bon vouloir des communes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ministre des Pouvoirs locaux, gouverneurs et communes : en matière d’affichage électoral, chaque niveau de pouvoir a son mot à dire en Wallonie. De manière générale, l’affichage sauvage est interdit partout, mais des règles précises ont aussi été définies à propos des emplacements « officiels » déterminés par les autorités locales.

Ces mesures ont été inscrites en toutes lettres dans le Code de la démocratie locale et dans un décret adopté le 9 mars 2017. Les grandes lignes ont été rappelées par la ministre Valérie De Bue (MR) dans une circulaire adressée aux élus locaux le 7 mai dernier en prévision des communales du 14 octobre prochain.

« Il s’agit d’une obligation de moyens pour les communes de mettre à la disposition des listes des emplacements réservés à l’apposition des affiches électorales et assurer une répartition équitable de ces emplacements entre les différentes listes », résume la missive officielle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs