Accueil Monde États-Unis

Le Pac-Man des plastiques a mis les voiles à San Francisco

Une grande nasse flottante a mis le cap vers le continent de plastique qui se trouve au large de la Californie. Objectif : prouver l’efficacité de la méthode mise au point par un jeune Néerlandais.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Une météo de bon augure ? C’est en tout cas sous un ciel bleu sans nuage et à une vitesse de 4 nœuds que le navire de ravitaillement en mer Maersk Launcher a quitté le port de San Francisco, samedi après-midi. Sa destination : une zone située à 240 milles marins (environ 400 kilomètres) au large de la côte californienne. C’est là que le dispositif de 600 mètres de long tiré par bateau entrera en action. Nom de code du dispositif : « System 001 », inventé par un jeune néerlandais de 24 ans, Boyan Slat et développé par l’association sans but lucratif Ocean Cleanup dont il est le président.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Péters Jean-Piere, dimanche 9 septembre 2018, 21:08

    "Une météo de bon augure" serait plus joli, à mes yeux.

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs