Accueil Opinions Éditos

La commune, agent «intégrateur»

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

T outes ces affaires de plans, de commissions spéciales, de task forces, c’est comme quand ma mère me demandait de faire le ménage et que je ne voulais pas : je mettais tout sous le matelas. Je n’y crois pas ! Il faut du courage pour soutenir la diversité . » Dans son interview ce week-end, Assita Kanko ajoutait à ses suggestions contre le racisme, frappées du sceau de son franc-parler : «  Assez de bla-bla, il faut du concret.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Lambot, lundi 10 septembre 2018, 15:42

    Il faut qu'un débat soit ouvert à propos de l'islam et de son caractère intrinsèquement réfractaire à l'intégration, son aspect fasciste et suprémaciste, la possibilité qu'il soit instrumentalisé si facilement par des personnes avides de pouvoir ou frustrées de ne pouvoir s'opposer aux idéologies occidentale, et orientale*, dominantes . Les populistes sont des gens qui ont du bon sens mais qui s'expriment maladroitement. Faire l'économie d'un tel débat (au nom de la non-stigmatisation, de la tolérance, du vivre ensemble bla bla bla) et nous serons effectivement en 1933... La faute à qui ? * Les Ouïghours ça vous dit quelque chose ? Quelqu'un s'interroge-t-il sur les raisons qui font qu'ils soient persécutés en Chine ? Quelqu'un a écouté ce que les bouddhistes ont à dire sur les Rohingas dans le nord de la Birmanie, ou les musulmans issus de Malaisie dans le sud de la Thaïlande, et la manière dont l'islam est perçus dans ces pays ? Sur la manière dont ils s'étendent, les mariages mixtes intolérants et à sens unique, les revendications à long terme et obstacles à une bonne intégration. Pourquoi le Pakistan et le Benglasdesh ont-ils été créés à l'indépendance de l'Inde ? Parce que l'islam ne se mélange pas, et quand il le fait, cela ne tourne jamais bien, peu importe la bonne volonté de ceux qui s'y essaient, à court, moyen ou long terme il y a toujours des forces extérieures qui arrivent le livre à la main et leur lecture littérale du Livre, seule vérité. Assez !

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs