Accueil Économie Mobilité

Jean-Jacques Cloquet rejoint Pairi Daiza: «Dix ans à Charleroi Airport, ça use»

Le patron de Brussels South Charleroi Airport part « sans amertume et sans rancune », enchanté d’avoir un nouveau défi à relever.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Le patron de l’aéroport de Charleroi, Jean-Jacques Cloquet quitte les pistes de Gosselies pour le « jardin des mondes » à Pairi Daiza. En caricaturant, il passe des touristes chinois qui arrivent à Charleroi depuis quelques mois aux deux pandas emblématiques du parc à thème, de 7,7 millions de passagers par an à 1,9 million de visiteurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Yernaux Jean-pierre , lundi 10 septembre 2018, 14:18

    Jean-jacques Cloquet fan du sporting de Charleroi: pourquoi pas les zèbres de Pairidaisa sponsors du sporting !!!!

  • Posté par Somville Francis, lundi 10 septembre 2018, 11:21

    Pairi Daiza c'est la nature . L' aéroport de Charleroi la pollution à l'état pur: bruits, carburant,... Peu importe tant que cela convient à Monsieur Cloquet..

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs