Accueil Société

La famille serbe enfermée au centre 127 bis transférée vers une maison de retour

Elle était dans le centre depuis quatre semaines.

Temps de lecture: 2 min

La famille serbe, composée d’une mère et de ses quatre enfants, qui est enfermée au centre 127 bis de Steenokkerzeel, va être transférée, ce lundi, vers une maison de retour, ou son expulsion sera préparée, a annoncé Theo Francken sur Twitter.

À lire aussi Centre fermé: une prison, comme à la maison

Les avocats de la famille ont joué la montre, avec succès. La détention des enfants est limitée à deux semaines, renouvelables une fois sur décision du ministre de l’Intérieur. « Leur détention ne pouvait durer que jusqu’à mardi, explique Geert Devulder, porte-parole de l’Office des étrangers. On a appris vendredi que les avocats avaient déposé un recours contre le rejet de la demande d’asile. Comme le recours est suspensif et qu’il est impossible d’y donner suite d’ici à demain, nous les avons transférés. »

La famille doit rejoindre une maison de retour à Saint-Gilles. Elle y bénéficiera d’un régime de semi-liberté : les membres de la famille sont libres de leurs mouvements, à condition qu’il y ait en permanence une personne dans la maison.

Une seconde famille, enfermée depuis le 3 septembre, est toujours détenue au 127 bis. Une mère, venue d’Azerbaïdjan en 2009, et ses cinq enfants. Aucun recours n’a pour l’instant été déposé précise l’Office des étrangers.

À lire aussi Une politique migratoire, à quel prix?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

34 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko