Accueil Belgique

A Torgny, une production exceptionnelle, le double d’une année normale

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 2 min

En matière de vendanges, une année n’est pas l’autre, loin s’en faut. En Gaume, à Torgny, dans le village le plus méridional de Belgique, là où des vignes sont plantées depuis des décennies, si 2017 avait été une année assez piètre pour cause de gel printanier, 2018 sera exceptionnelle. « En qualité et en quantité, précise Michel Crucifix, administrateur d’Ecoculture qui gère le vignoble du Poirier du Loup. Et jamais, nous n’avons vendangé si précocement. En 2003, c’était le 20 septembre et en 2011 aussi, si je me souviens bien. Mais ici, on a trois semaines d’avance. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs