Accueil Économie Télécoms

Stéphane Richard, CEO d’Orange: «La Belgique est à contre-courant»

Le CEO d’Orange Stéphane Richard était à Liège lundi pour évoquer un éventuel rapprochement avec Voo mais aussi pour dire tout le mal qu’il pense de la décision de la Belgique d’ouvrir le marché à un quatrième opérateur. Nous l’avons rencontré.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

Stéphane Richard, le CEO du groupe télécom français, était de passage à Liège ce lundi pour s’exprimer devant les membres du Cercle de Wallonie au sujet de la 5G et de sa vision des télécoms. Une visite tout sauf innocente qui s’inscrit dans une vaste opération de séduction. Orange cherche à se positionner comme le partenaire de Voo dans le cadre de la réflexion sur l’avenir de la filiale télécom de Nethys. Dans la salle, pas de trace de Stéphane Moreau, le CEO de Nethys mais les deux parrains politiques du groupe liégeois, le socialiste Jean-Claude Marcourt et le libéral Daniel Bacquelaine, étaient aux premières loges.

En marge de votre présentation au Cercle de Wallonie, vous avez rencontré les ministres Marcourt et Bacquelaine. Que leur avez-vous dit ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Télécoms

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs