Accueil Culture Arts plastiques

Un parcours permanent jouant avec l’espace et la couleur

La collection du Plasticarium est complétée par des prêts d’institutions belges et étrangères et de collectionneurs privés

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

Sur les 5.000 m2 occupés par le Adam, la collection permanente occupe pas moins de 1.500 m2. Il fallait bien cela pour montrer une partie des milliers de pièces du Plasticarium rassemblées par Philippe Decelle depuis les années 1980.

En parfaite adéquation avec l’Atomium, symbole de la modernité de la fin des années 50, le plastique apparut longtemps comme le matériau du futur avant qu’on commence à s’inquiéter des conséquences de sa prolifération. Durant plusieurs dizaines d’années, le plastique accompagne ainsi les avancées en matière de design, d’architecture, de technologie…

Le parcours du Adam permet de retrouver une multitude d’objets connus, mais aussi d’en découvrir certains, oubliés ou produits en petite quantité. Outre la collection originale du Plasticarium, on découvre ainsi des pièces prêtées par des institutions belges et étrangères, et d’autres par des collectionneurs privés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs