Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Roberto Martinez: «L’Islande est un animal blessé»

Les Diables débutent la Nations League ce mardi en Islande. Face à la surprise des deux dernières années mais qui a subi une lourde défaite samedi en Suisse, Roberto Martinez ne s’attend pas à un match facile. Pour lui, l’Islande est une équipe très forte défensivement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est donc en matinée que les Diables ont quitté leur retraite écossaise pour rejoindre l’Islande, terrain de leur premier match de Nations League qui aura lieu ce mardi à 20h45. Alors que les températures fraîches annoncent déjà l’arrivée d’un hiver qui, sous ces latitudes, risque d’être long, les Diables rouges ont goûté, au complet, aux charmes du petit stade Laugardalsvöllur, lors de leur premier et dernier entraînement islandais. Pas de blessés donc pour entamer cette nouvelle compétition que Roberto Martinez se plaît à défendre. «  C’est essentiel pour nous de bien débuter la Nations League, une fantastique compétition. Notre objectif consiste à terminer en tête de notre groupe. Cela peut nous aider à grandir.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs