Accueil Monde États-Unis

Une vague à gauche toute gagne les Etats-Unis: «Let’s take our country back»

Une relève naît dans le camp démocrate pour « résister » à Donald Trump. Cette génération fait trembler les caciques de droite comme de gauche modérée pour le scrutin du 6 novembre.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Elle joue crânement sa chance, Cynthia Nixon, même si les augures ne prêchent guère en sa faveur. Jeudi, à New York, l’ancienne actrice de «  Sex in the city

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Lucas Danièle, mardi 11 septembre 2018, 14:16

    Après toute barre à droite, le retour de manivelle (en grand!). Et il faudra s'attendre au même phénomène si la NvA et le MR remportent de nouveau les prochaines élections en Belgique, parce que, dans ce cas, ils n'auront vraiment plus aucune retenue!

  • Posté par Lucas Danièle, mardi 11 septembre 2018, 14:54

    J'ajoute: s'ils veulent vraiment le PTB au pouvoir, ils s'y prennent de la bonne façon... à moins, bien sûr, qu'on ne voie, comme ça s'est passé dans la République de Weimar, la prise de pouvoir totale de l'extrême droite décomplexée.

  • Posté par Naeije Robert, mardi 11 septembre 2018, 13:27

    Attribuer la croissance economique actuelle a l’administration Obama est tout simplement malhonnete. Si Macron reduisait les impots et les regulations corporatistes comme Trump l’a fait aux USA, on verrait apres un an ou deux (au prix d’un accroissement temporaire du deficit du budget de l’etat) la France aussi beneficier d’une croissance doublee ou triplee et d’un chomage reduit de moitie ou davantage. Apres cela, il y en aurait bien sur pour attribuer ce success a un predecesseur plus conforme a la ligne du parti! Ideologie, quand tu nous tiens... Ps: je ne suis aucunement un fan de Trump

  • Posté par Wauthier Philippe, mardi 11 septembre 2018, 13:05

    C'est Alexandria Ocasio-Cortez, pas Osario.

  • Posté par Bartet Guy, mardi 11 septembre 2018, 21:46

    À 21h45 la coquille est toujours là (Le Soir plus sur mobile)

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs