Accueil La Une Belgique

Les syndicats priés par le gouvernement fédéral de rouvrir les «cold cases»

Droit de grève, restructurations, métiers pénibles : le gouvernement somme patrons et syndicats d’avancer dans les réformes.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Le ministre de l’Emploi, Kris Peeters (CD&V), a mis, mercredi matin, la pression sur les patrons et les syndicats, en usant d’une métaphore qui a marqué les esprits. Le ministre a parlé de « cold cases », ces affaires judiciaires restées non élucidées et qui font les choux gras de séries télé et des polars. Mais les « cold cases » de Kris Peeters sont évidemment d’un tout autre ordre. Ici, il s’agit plutôt de délicats dossiers socio -economiques auxquels le gouvernement tient et laissés en déshérence… « Le ministre nous a clairement laissé entendre que, si nous n’avancions pas sur ses questions, il reprendrait les dossiers en main et que le gouvernement trancherait », dit un participant à la réunion.

Mais quels sont donc ces dossiers sociaux non « élucidés » ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Nica Petre, jeudi 13 septembre 2018, 9:33

    L'état attends avec beaucoup d'impatience que les syndicats quittent la table de négociation pour passer en force et appliquer 100% de revendications de la FEB et/ou du VOKA ainsi pas de perter de temps et 100% de réussite pour le patronat. Limiter, responsabiliser, penaliser le droit de grêve fantasme de patrons pour en arriver au traditionel cause toujours tu m'intéresse comme oLeary le fait très bien chez Ryanair à part que les syndicats vont bientôt négocier plus avec l'état ni avec les patrons qui sont de mêche mais avec les actionnaires qui ont le plus à perdre en cas de grêve dure au finish. quand au droit au travail en cas de grêve je renverais les plaignants au CPAS local qui sont remplis d'abord par les patrons via le chomage puis par la suédois vis la mise au CPAS de plus en plus rapide. Il paraît que l'UNION FAIT LA FORCE mais de qui pour l'instant avec la suédoise de 5% de la population "belge" mais je dirais plutôt : Panaméene, Anglaise et autre paradis fiscal mais pas belge.

  • Posté par Lucas Danièle, jeudi 13 septembre 2018, 9:51

    Oui, l'union de la Droite fait sa force ! Il est temps que la Gauche s'y remette à son tour. Et se réveille de ses vieux lauriers devenus poussiéreux. Je n'aime pas les grosses secousses, mais quand, sous couleur de progressisme, le poids des goinfres vient attaquer les progrès sociaux qui ont permis la vraie civilisation, il devient urgent d'entrer à nouveau en résistance ….armée(?)

  • Posté par Roosemont Charles, jeudi 13 septembre 2018, 9:18

    Excellente idée! Cela va sérieusement "embêté" les syndicats qui ne pourront pas dire que "la concertatiôôôn sôôciâle"n'existe pas .Evidemment et comme d'hab,la "côôncertââtiôôn" c'est faites ce que je dis et alors, on est d'accord.Leitmotiv n°1 des "rôûches".

  • Posté par Nica Petre, jeudi 13 septembre 2018, 9:38

    Bravo ??? C'est du racisme social et idéntitaire du après MOI les mouches du chacun sa m.... et TREK JE PLAN. On est très loin du vivre ensemble, de la diversité, de la diversité prône par les partis progréssistes. Avec la suédoise il n'y a plus de concertation sociale et cela va améner des mouvements sociaux et non seulement syndicaux de plus en plus durs à mois que le gouverment ne pas RADICALEMENT à gauche dans le social et dans la sauvegarde du climat qui devrait être la priorité numéro 1 des entréprises et surtout des actionnaires.

  • Posté par christian Leroy, jeudi 13 septembre 2018, 9:29

    ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ???? Chapeau !!!! ;o(((

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs