Accueil Sports Cyclisme Route

Tour d’Espagne: Valverde refuse de se soumettre

La Vuelta ne sort pas d’un halo d’incertitude, les écarts sont « rikiki ». Au sommet du Mont Oiz, le Canadien Michael Woods a privé Dylan Teuns d’un succès qui se refuse obstinément à lui.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Des détails, un souffle de vent qui balaie le sommet d’une cime, un bref moment de doute, une hésitation tactique… La Vuelta se jouera sur ces petits riens qui feront une énorme différence, dimanche à Madrid. Haletante dans le brouillard qui enveloppait le « balcon de Bizkaia », indécise jusqu’aux derniers souffles du vainqueur du jour, le Canadien Michael Woods (Education First/2e de Liège-Bastogne-Liège en avril), la 17e étape du Tour d’Espagne a tenu toutes ses promesses, sur ces terres basques où la petite reine se sent tellement bien. Les 157 bornes de cette éreintante partie de manivelles, qui s’est terminée dans un interminable mur donnant la nausée aux sprinters (le Mont Oiz), a en effet poussé tous les favoris dans leurs retranchements ultimes, sans pour autant dissiper le suspense. Le Tour d’Espagne ressemble à une course par élimination, à l’usure. À quatre jours du but, Simon Yates resté paré de rouge mais le Britannique est sur ses gardes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs