Accueil

Homosexualité: «Une mauvaise formule»

Mgr Harpigny commente les propos polémiques du pape sur l’homosexualité, qui avait évoqué la psychiatrie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Monseigneur Harpigny a attentivement regardé la vidéo du pape François, qui, dans l’avion qui le ramène de Dublin, répond à cette désormais fameuse question d’un journaliste : « que conseilleriez-vous à des parents à qui leur enfant annonce qu’il a des tendances homosexuelles ? » « Le pape répond d’abord de prier, explique Mgr Harpigny. Il dit ensuite de ne pas mettre son enfant dehors, d’essayer de comprendre et, si ça ne va pas, de se faire accompagner. » Pour l’évêque de Tournai, la référence à la psychiatrie est donc une « formule malheureuse » qui ne visait nullement à rapprocher l’homosexualité d’une maladie. Pour autant, l’évêque déplore l’attitude générale de l’Eglise sur l’homosexualité. « Ha, ça, on n’aime pas hein ! Pour les candidats au sacerdoce, il est toujours indiqué clairement que des homosexuels profondément enracinés ne peuvent pas être candidats. Donc, ça reste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs