Accueil Belgique

Le désaccord entre CDH et PS persiste sur la dispense en religion et morale

Faute de consensus, le dossier des cours de rien est reporté à mercredi prochain

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

La tension est vive, au sein du gouvernement de la Communauté française, entre les partenaires PS et CDH. Réuni mercredi matin, le gouvernement de Rudy Demotte (PS) devait se pencher sur le mécanisme devant offrir aux élèves de l’officiel d’être dispensés du cours de religion/morale. Le désaccord étant total, le point n’a même pas été abordé. Il reviendra sur la table du gouvernement de mercredi prochain.

Le problème, on le décrivait dans nos éditions d’hier : les élèves qui souhaiteront se faire dispenser du cours de religion/morale se verront offrir un « encadrement pédagogique alternatif » (EPA, volontiers surnommé « cours de rien »). Cet EPA fera travailler les élèves sur la citoyenneté, la démocratie, la philo, etc.

Question : à partir de quand activer ce système ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs