127 bis: le centre administratif pour transmigrants a ouvert à Steenokkerzeel

127 bis: le centre administratif pour transmigrants a ouvert à Steenokkerzeel

Le centre administratif pour transmigrants a ouvert à Steenokkerzeel, dans l’enceinte qui abrite le centre fermé 127bis. Un premier bus y est arrivé jeudi vers 16h30 avec à son bord des transmigrants en provenance de Flandre-Occidentale, a communiqué le cabinet du ministre de l’Intérieur Jan Jambon.

La création du centre avait été annoncée lundi par Jan Jambon et le secrétaire d’Etat à l’Asile et aux Migrations Theo Francken.

La police fédérale y est chargée du traitement administratif des dossiers des transmigrants. Ils relèveront les empreintes digitales et réaliseront des recherches dans les banques de données. Les transmigrants pourront être enfermés dans le centre dans l’attente d’une décision de l’Office des étrangers.

Centraliser et décharger les tâches des polices locales

L’objectif de cette centralisation est de décharger de ces tâches les zones de police locales et de permettre aux services de police de collecter des informations plus précises relatives à d’éventuels réseaux de passeurs, a expliqué le porte-parole du ministre Jambon.

Les syndicats de police ont manifesté leur inquiétude à l’égard de cette évolution.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous