Accueil Économie Finances

Il y a dix ans, Lehman Brothers déclenchait la crise financière

Il y a dix ans, la faillite de la banque d’affaires américaine Lehman Brothers transformait la « crise des subprimes » en ouragan qui faillit emporter le système bancaire des deux côtés de l’Atlantique. L’on y a vu – et l’on y voit encore – une « crise américaine ». Trop facile…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 8 min

La crise couvait depuis un peu plus d’un an. Mais, en ce dimanche 14 septembre 2008, alors que les autorités américaines étaient au chevet des banques d’affaires Merrill Lynch et Lehman Brothers, le monde ne se doutait pas que la tempête était sur le point de se lever. Qui, en effet, aurait cru que l’Oncle Sam laisserait tomber l’une des grandes enseignes de Wall Street ?

L’erreur – car c’en était une – déchaîna les éléments, qui ont manqué faire chavirer le système bancaire et financier des deux côtés de l’Atlantique. « La pire crise financière de l’histoire mondiale, Grande dépression comprise », dira plus tard Ben Bernanke, qui présidait alors la Réserve fédérale, la banque centrale des États-Unis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par delpierre bernard, vendredi 14 septembre 2018, 17:38

    Quant au sinistre Paulson, qui était un des pontes de "Morgan Stanley" avant d'occuper le poste de ministre des finances de Busch, et qui vouait une haine féroce à l'encontre de l'ex concurrent "Lehmann brothers", il n'a évidemment rien fait pour ralentir la chute du château de cartes , que du contraire alors que l'assureur AIG, qui connaissait au moins des difficultés comparables à été sauvé par le contribuable américain à coups de milliards de dollars...

  • Posté par Leroy Nicolas, vendredi 14 septembre 2018, 9:48

    "la crise financière de 2008 n’est pas une crise américaine ou une crise de la finance anglo-saxonne, dont l’Europe aurait fait les frais" vraiment ?

  • Posté par Lemaire Paul, vendredi 14 septembre 2018, 9:07

    Et au final c'est l'Europe qui a payé une partie des déboires des Etats Unis. Merci les amis requins.

  • Posté par Hubert Wynands, vendredi 14 septembre 2018, 7:54

    Combien de ces irresponsables cupides ont étés réellement punis ( il aurait fallu en pendre quelques uns pour leur faire passer l’envie de recommencer ). Qu’on fait les gouvernements pour empêcher que cela ne recommence, au lieu de profiter que le système bancaire avait le couteau sur la gorge et imposer des règles strictes , on s’est contenté de mesurettes. Aïe pour la prochaine

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs