Accueil Économie

Le prix du CO2 profite aux politiques climatiques

Les quotats de CO2, délivrés par les Etats membres de l’Union européen vont enfin servir le climat. Les bénéfices engendrés par ces permis reviennant à l’état fédéral et aux régions. La walllonie a déjà décidé d’augmenter le budget de plusieurs domaines dont la recherche et l’installations de bornes pour voitures électriques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Les entreprises et des experts qui travaillent sur le dossier climatique suivent la courbe avec intérêt : cela fait quelques mois que le prix du CO2 sur le marché européen marque une belle grimpette. En mai 2017, la tonne de CO2 valait 4,38 euros. En avril 2018, le prix s’établissait à 13,82 euros. Il était de 23,55 euros ce jeudi. Et selon un rapport, il pourrait atteindre 25-30 euros la tonne en 2020-21. Cette évolution devrait peser sur la politique des entreprises concernées par le marché européen des permis d’émission (cimenterie, sidérurgie, verriers, producteurs d’électricité…) : pour éviter de devoir acheter des permis, ces industries préféreront peut-être réduire leurs émissions de CO2.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs