Accueil Monde Europe

Le trio du Benelux en mission de déminage dans le chaudron de Sarajevo

Les ministres des Affaires étrangères belge, luxembourgeois et néerlandais se sont plongés dans la complexité de la Bosnie-Herzégovine. Où les prochaines élections font déjà… frémir. Le Benelux promet de s’impliquer dans la (véritable) mise en œuvre de réformes promises, votées mais pas appliquées. L’ennemi nº1 : la corruption.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Depuis Sarajevo

C’est en trio, que les chefs des diplomaties des pays du Benelux ont débarqué ce jeudi à Sarajevo, pour une mission-éclair en Bosnie-Herzégovine. Le calendrier ne doit rien au hasard : on vote, ici, le 7 octobre. Or, ce rendez-vous démocratique fait déjà… frémir.

L’atmosphère préélectorale est délétère. Brutale. Emaillée d’incidents et de discours inflammatoires. Certains, dans le sérail politique, vont jusqu’à évoquer (menacer !) le risque d’un conflit armé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs