France: un automobiliste fonce sur des piétons et fait deux blessés

Edition numérique des abonnés

Un automobiliste a blessé légèrement deux personnes dans la nuit de jeudi à vendredi à Nîmes, dans le sud de la France, en voulant foncer sur des piétons, avant que son véhicule ne soit arrêté par une barrière de sécurité, a-t-on appris de sources concordantes.

Vers 01h du matin vendredi, selon des témoignages recueillis sur place par l’AFP, l’homme de 32 ans a foncé en direction d’une cinquantaine de clients d’un bar, «l’Instant T», qui se trouvaient dans la rue devant l’établissement.

Sa voiture, une Peugeot blanche, a terminé sa course empalée dans une barrière de sécurité installée en prévision de la féria de Nîmes - une grande fête populaire autour de la tauromachie - qui doit débuter vendredi, a constaté un journaliste de l’AFP.

Plusieurs témoins de la scène, interrogés par l’AFP, rapportent que l’homme a crié «Allah akbar» (Dieu est le plus grand)» au moment des faits. Il serait inconnu de la police pour des faits de radicalisation, selon une source proche de l’enquête.

Le procureur de la République Eric Maurel, qui s’est rendu sur place, a expliqué que l’automobiliste, qui avait tenté de fuir, avait été interpellé et molesté par la foule.

Dans un état de «relative confusion mentale» lors de son interpellation, l’homme a été hospitalisé, a ajouté le procureur. Une enquête a été ouverte pour «tentative de meurtre».

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Par défaut, Netflix lance le prochain épisode automatiquement. Un bel exemple de design pensé pour scotcher l’internaute  à son écran.

    Comment les sites web manipulent l’internaute par leur design

  2. CLIMATE STUDENTS PROTEST ACTION THURSDAY

    A l’école ou dans la rue, le climat n’a pas d’âge

  3. Si Olivier Chastel est plus prudent, Charles Michel laisse entrevoir une potentielle coalition MR-Ecolo-CDH.

    Charles Michel charge «l’axe du shutdown N-VA-PS» et esquisse la «namuroise»

Chroniques
  • Le renvoi vers l’école

    Avec la montée des inquiétudes face à l’essor des fake news, une idée revient en boucle : il faut que l’école s’empare de cette question. Il faut que des cours d’éducation aux médias soient organisés dans tous les établissements scolaires, qui permettent aux élèves de distinguer entre des informations et des rumeurs, entre un travail de journaliste et une stratégie de propagande, entre la fabrique du vrai et la fabrique du faux.

    L’idée est bonne, et elle n’est d’ailleurs pas neuve : il y a quelques dizaines d’années, on faisait la même proposition pour lutter contre l’influence croissante du marketing et de la publicité. Cette démarche paraît tellement naturelle qu’on l’applique – ou qu’on demande de l’appliquer – à bien d’autres enjeux. L’école doit...

    Lire la suite

  • Le retour de la mythique «armée européenne»

    La signature du nouveau traité d’amitié franco-allemand, mardi, dans l’hôtel de ville d’Aix-la-Chapelle sous la figure tutélaire de Charlemagne, a fait une nouvelle fois remonter à la surface le thème de l’« armée européenne ». C’est « une contribution à la création d’une armée européenne », a dit la chancelière Merkel. « Construisons une vraie armée européenne », a exhorté le président Macron.

    Le « couple » est récidiviste. Le président de la...

    Lire la suite