Accueil Société Régions Hainaut

Lessines: la sortie du «groupe des Nègres» n’aura pas lieu grâce à la lettre d’un groupe antiraciste

Le bourgmestre a décidé d’annuler l’événement après avoir reçu un e lettre de la part du groupe antiraciste Bruxelles Panthères. Le groupe y dénonce l’utilisation du blackface, pratique raciste, lors de cet fête folklorique.

Temps de lecture: 2 min

Le groupe antiraciste Bruxelles Panthères a fait parvenir une lettre au bourgmestre de la commune des Deux-Acren, entité de Lessines, pour demander l’interdiction de la sortie du « groupe des Nègres ». Bruxelles Panthères dénonce, dans sa lettre, le recours au blackface lors de ce défilé.

« Sur des photos de la « kermesse des Culants », on peut y voir des hommes au maquillage noir portant des colliers d’os, le tour des lèvres maquillé en rouge. Que des blancs se déguisent en noirs ainsi dans la ville n’est pas une pratique qui fait honneur à votre ville. Cette pratique raciste enseigne depuis cinquante ans aux enfants que les noirs sont des sauvages », écrit le comité antiraciste dans sa lettre, publiée par la RTBF.

Le bourgmestre a pris la décision d’annuler la sotie du « groupe des Nègres », alors que le groupe antiraciste menace de débordements. « Pour éviter tout risque de débordement que vous ne souhaitez certainement pas, je vous demande l’annulation de l’événement intitulé « la sortie des Nègres » (…) Dans le cas contraire, nous serons obligés de venir à Lessines nous-même afin de sensibiliser les habitants et les participants des pratiques racistes du Blackface ».

Interrogé par la RTBF, le bourgmestre de Lessines se dit déçu. « Je prône naturellement la défense de nos traditions, de notre culture et de notre folklore, et tout ça, dans un esprit de tolérance », a-t-il déclaré.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Passtoors Hélène, samedi 15 septembre 2018, 15:25

    Tradition? Folklore? C'est bien peu profond. Ce 'groupe des Nègres' 'commémore' le 30 juin 1960, jour de l'Indépendance du Congo, quand Patrice Lumumba, élu Premier Ministre, a pris la parole pour finalement tout haut dénoncer les abus du colonialisme. Alors était-ce vraiment le moment pour un petit village wallon de commencer une 'tradition' foncièrement raciste - ce qu'on savait bien à l'époque - en présentant les Congolais comme des 'nègres sauvages' avec blackface et tout? La question est pourquoi en 58 ans personne à Lessines n'a cru bon d'expliquer le caractère raciste et insister que cette 'drôlerie' déshonore la commune ? Ni bourgmestres, ni échevins, ni conseillers communaux ou de CPAS, ni citoyens...? C'est à se demander si à Lessines on vit encore au 19éme siècle, du temps de Léopold II? Je propose qu'on remplace ces rigolos par un 'Groupe de Spaghettis'; voir ce qu'il se passera... MDR

  • Posté par De Baenst Jacques, vendredi 14 septembre 2018, 16:17

    Pourquoi "grâce à..;" dans votre titre. J'aurais écrit " à cause des menaces d'un groupe anti-raciste. Que représente ce groupe Bruxelles-Panthères? Le folklore c'est la tradition, cela mérite du respect. A quand l'interdiction des tentes d'indiens pour les enfants? Jouer à cowboys et indiens ou peaux-rouges c'est sans doute aussi du racisme!

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, vendredi 14 septembre 2018, 12:43

    Kermesse noire: les panthères ne Lessines pas...

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo