Flandre: des milliers de décès prématurés dus à l’air pollué

© PhotoNews
© PhotoNews

L’Agence flamande de l’environnement (Vlaamse Milieumaatschappij) indique que chaque année, des milliers de Flamands décèdent prématurément à cause de l’émission de particules fines et autres substances nocives, rapporte De Morgen vendredi. Un point positif tout de même : la qualité de l’air s’améliore.

Selon le rapport annuel sur la qualité de l’air de la Vlaamse Milieumaatschapppij (VMM), publié vendredi en ligne, la Flandre atteint les objectifs européens en matière de qualité de l’air, à l’exception des émissions de dioxyde d’azote (NO2), d’ozone et de la présence de métaux lourds. Pour ces trois substances, les chercheurs mesurent des valeurs encore trop élevées.

Si l’on prend en compte les normes plus strictes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les particules fines et le dioxyde de soufre posent également problème.

Cette pollution impacte la santé. La VMM a calculé le nombre de décès prématurés chaque année en Flandre à cause des particules fines (4.100), de l’ozone (100) et du dioxyde d’azote (de 1.800 à 3.600 selon le seuil utilisé). Les décès causés par plusieurs polluants, par exemple les particules fines et le dioxyde d’azote, sont répertoriés dans chaque catégorie.

La ministre flamande de l’Environnement, Joke Schauvliege (CD&V), nuance ces données. «  La qualité de l’air s’améliore, depuis ces quinze à vingt dernières années. Le chemin est toutefois encore long », admet-elle.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Par défaut, Netflix lance le prochain épisode automatiquement. Un bel exemple de design pensé pour scotcher l’internaute  à son écran.

    Comment les sites web manipulent l’internaute par leur design

  2. CLIMATE STUDENTS PROTEST ACTION THURSDAY

    A l’école ou dans la rue, le climat n’a pas d’âge

  3. Si Olivier Chastel est plus prudent, Charles Michel laisse entrevoir une potentielle coalition MR-Ecolo-CDH.

    Charles Michel charge «l’axe du shutdown N-VA-PS» et esquisse la «namuroise»

Chroniques
  • Le renvoi vers l’école

    Avec la montée des inquiétudes face à l’essor des fake news, une idée revient en boucle : il faut que l’école s’empare de cette question. Il faut que des cours d’éducation aux médias soient organisés dans tous les établissements scolaires, qui permettent aux élèves de distinguer entre des informations et des rumeurs, entre un travail de journaliste et une stratégie de propagande, entre la fabrique du vrai et la fabrique du faux.

    L’idée est bonne, et elle n’est d’ailleurs pas neuve : il y a quelques dizaines d’années, on faisait la même proposition pour lutter contre l’influence croissante du marketing et de la publicité. Cette démarche paraît tellement naturelle qu’on l’applique – ou qu’on demande de l’appliquer – à bien d’autres enjeux. L’école doit...

    Lire la suite

  • Le retour de la mythique «armée européenne»

    La signature du nouveau traité d’amitié franco-allemand, mardi, dans l’hôtel de ville d’Aix-la-Chapelle sous la figure tutélaire de Charlemagne, a fait une nouvelle fois remonter à la surface le thème de l’« armée européenne ». C’est « une contribution à la création d’une armée européenne », a dit la chancelière Merkel. « Construisons une vraie armée européenne », a exhorté le président Macron.

    Le « couple » est récidiviste. Le président de la...

    Lire la suite