Accueil Société Régions Bruxelles

Communales 2018: Françoise Schepmans, la ténacité dans la tempête

Cheffe d’équipe pragmatique, la bourgmestre de Molenbeek conserve quelque chose d’une énigme. Ses hésitations de façade masquent une obstination à l’épreuve du temps.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 12 min

Etre un élu médiatique est une chose. Assumer le poids de l’étiquette « vue sur CBS et emmerdée par Fox News »en est une autre. Pratiquement inconnue en dehors des frontières bruxelloises il y a six ans, Françoise Schepmans est aujourd’hui pleinement sortie de son anonymat au terme d’une première mandature aux airs de rite initiatique.

Invalid Scald ID.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Henri Pollet, jeudi 20 septembre 2018, 16:23

    La tempête, quelle tempête, pas un voile qui bouge...

  • Posté par Michel Raurif, samedi 15 septembre 2018, 8:36

    Il serait hautement souhaitable que Madame Schepmans respecte les Lois en vigueur dans le royaume et qu'elle a jurée de faire respecter ! Exemple, elle autorise les habitants à mettre ou déposer devant leur maison des obstacles afin d'empêcher le stationnement de véhicules devant leur domicile, Cette pratique est INTERDITE par l'article 7 de la législation routière mais, Madame, s'en fout ! Vous n’êtes pas obligé de ne croire , vérifier par vous même, rue de l'Intendant ainsi que dans la rue Vandenboogarde !!!

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs